Sunwaterlife, L’EAU POTABLE PARTOUT & TOUT LE TEMPS

La gamme AQUALINK de SUNWATERLIFE propose des produits adaptés aux conditions difficiles des pays qui souffrent d’un important manque d’eau potable.

A partir d’une source contaminée (mare, puits, rivière, eau saumâtre…), purifiez l’eau dont vous avez besoin !

Jusqu’à 300 litres d’eau purifiée par heure dans une valise ! Système autonome en énergie et portable pour un transport facile. Déploiement en moins de 3 minutes.

Jusqu’à 2 400 litres d’eau par heure dans une borne en libre service ! Système fixe autonome en énergie. Paiement simplifié grâce à une borne sans contact.

360 litres d’eau purifiée par heure. Installation rapide sur l’arrivée d’eau et entretien simple.
Idéal pour les résidences et petits centres de soins.

Système autonome et portable d’osmose inverse qui élimine même les sels dissous (<3000ppm) et les contaminants physico-chimiques. Pour traiter l’eau saumâtre ou polluée aux métaux lourds.

Jusqu’à 4 800 litres d’eau par heure avec ce système fixe, autonome en énergie. Idéal pour l’embouteillage et la vente d’eau.

Jusqu’à 2 400 litres d’eau par heure. Système fixe à raccorder sur le circuit d’eau. Entretien simple. Idéal pour les collectivités, les écoles, les bases vie et les entreprises.

QUELLES APPLICATIONS ?

Dispensaires, centres de soins, hôpitaux de campagne et de zones sinistrées, petits cabinets médicaux…

Opérations militaires en zones reculées, opérations de secours pour les populations, SDIS…

Complexes hôteliers, eco-lodges, complexes immobiliers en zone reculée, bases-vie, bâtiments administratifs, écoles…

Pour que l'eau devienne un droit universel

Au-delà des besoins vitaux, l’accès à l’eau potable a des impacts majeurs sur les conditions sanitaires et le développement économique. Sunwaterlife propose des solutions adaptées aux conditions de vie des pays en voie de développement qui permettent de réduire simplement la fracture de l’accès à l’eau potable.

L’eau contaminée est le premier vecteur de transmission des maladies dans le monde. « Nous buvons 90 % de nos maladies », disait déjà Louis Pasteur à la fin du XIXe siècle.

Les villages reculés restent privés d’eau potable malgré la présence de puits. Les femmes et enfants «porteurs d’eau» marchent des kilomètres pour s’approvisionner en eau potable, au détriment de leur vie active et de leur éducation…

Acheminer de l’eau potable en urgence sur des sites de catastrophes naturelles ou dans des zones de conflits est une priorité.